elles

Avec Juliette Binoche, Anaïs Demoustier, Joanna Kulig
Genre : Drame

Sortie le 1er Février 2012

L’histoire :Anne est journaliste dans un grand magazine féminin. Elle réalise une enquête sur la prostitution des étudiantes et rencontre Alicja et Charlotte à Paris. Leurs confidences recueillies au cours de nombreux entretiens vont changer sa vie…

 

La critique : Le film aborde un sujet encore tabou mais pas nouveau dans la production cinématographique ou télévisuelle (on pense notamment au téléfilm Mes chères études, diffusé il y a quelques années sur une grande chaîne cryptée). Mais ici, la réalisatrice choisit d’aborder ce sujet sous un angle nouveau : la prostitution choisie et non la prostitution subie. Les deux jeunes filles qui témoignent (Charlotte et Alicja) se livrent sans complexe et assument totalement leur « activité ».

On sort de l’image glauque habituelle. Mais inutile de se réjouir trop vite. Le malaise est présent, pas tant à cause des scènes sexuelles plutôt esthétisantes et pudiques (caméra en retrait, « on montre sans montrer ») mais surtout à cause des révélations des jeunes filles. On prend conscience que les clients viennent les voir pour pallier à leur misère affective. En effet, ce sont, pour la plupart, des hommes mariés qui ne sont pas heureux dans leur couple. Le recours à la prostitution est pour eux un moyen de soulager leur frustration. Cette misère affective est également ressentie par Anne. Les récits des deux étudiantes lui font prendre conscience à son tour qu’elle n’est heureuse dans son superbe appartement, elle n’arrive plus à communiquer avec son entourage (un mari toujours en déplacement, un fils ainé en pleine crise d’adolescence et un cadet obsédé par les jeux vidéos).

C’est la grande force du film : La réalisatrice parvient, en montrant Anne dans la monotonie de son quotidien, à aller au-delà de la prostitution pour dénoncer les faux-semblants, ou encore l’impossibilité à communiquer qui empoisonnent notre société. Cette réalité nous arrive en pleine figure et ce n’est pas agréable… Heureusement, les moments de complicité entre Anne et Alicja détendent une atmosphère un peu pesante.
Malgré tout, on ressort avec l’envie de défendre le vivre-ensemble et de dire à notre entourage combien il compte pour nous. Ce film est un vrai médicament, à prescrire d’urgence !

Juliette Binoche prouve une fois encore qu’elle est une grande actrice, ses deux complices Anaïs Demoustier (Charlotte) et Joanna Kulig sont, de leurs côtés, criantes de vérité.

Quelques points négatifs cependant : une scène avec un client sadique à la fin du film qui rajoute encore du malaise au malaise… Superflu. De même, les scènes de vie quotidienne aux côtés de Juliette Binoche quoiqu’importantes, sont trop nombreuses et alourdissent le film.

La note d’Etats Critiques : 7/10

Publicités