affiche-avengers

Titre original : The Avengers
Nationalité : Américaine
Avec Robert Downey Jr, Scarlett Johansson, Chris Evans
Genre : Science-Fiction

Sortie le 25 avril 2012

L’histoire : Le dieu scandinave Loki, demi-frère de Thor, assoiffé de pouvoir passe un accord avec avec un extra-terrestre et son armée de soldats, les Chitauris, pour prendre le contrôle de la Terre grâce au Tessaract, un cube cosmique étudié dans un base secrète. Face à cette terrible menace , une seule solution pour Nick Fury : former une équipe de super-héros, les Avengers, avec en vedette, Hulk, Iron Man, Thor, Captain America et la somptueuse Veuve Noire…

The-Avengers-Cap-Stark

La critique : Savamment préparé par les sorties précédentes d’Iron-Man 1 et 2, de Thor et surtout de Captain America, le réalisateur Josh Whedon réalise un fantasme des fans de comics ou autres geeks comme on dit aujourd’hui : rassembler les héros de la franchise Marvel dans un même film et faire honneur à l’adage : « l’Union fait la Force ». C’est réussi. Les effets spéciaux sont vraiment à la hauteur des attentes, la 3d leur donnant encore plus de force, créant même un sentiment de proximité avec les personnages lors des scènes plus calmes…

Chaque héros conserve sa personnalité, Tony Starck-Iron Man toujours présent pour apporter une touche de second degré. Mais ce n’est pas le seul : les supers héros n’hésitent pas à s’envoyer quelques petites piques et on adore ça ! C’est la grande force de ce film qui, tout comme Transformers 3 en son temps, assume son budget colossal (220 000 000 de billets verts) sans pour autant se prendre au sérieux.
Malgré tout, le film met du temps à démarrer, il en faut sans doute un peu pour rassembler nos chers super-héros, on les retrouve avec plaisir tout en découvrant une Veuve Noire (Scarlett Johansson) d’ores et déjà inoubliable de mystère et de charme…

The-Avengers-Scarlett-Johansson-Explosion

 Les puristes regretteront l’absence remarquée d’Edward Norton, pourtant auteur d’une prestation toute aussi remarquée dans L’Incroyable Hulk en 2008. C’est Mark Rufalo qui prend le relais pour incarner le monstre vert et s’en sort avec les honneurs. Autre nouveau venu, Jeremy Renner (Démineurs), qui prête ses traits à Clint Barton alias Oeil de Faucon, un Robin des Bois version super-héros, moins connu que ses collègues.
Sa présence est surtout intéressante pour la relation délicieusement ambiguë qu’il développe avec la Veuve Noire…

oeil-de-faucon--VN

En dernier lieu, on ne peut s’empêcher de faire un certain rapprochement avec le 11 septembre, la spectaculaire bataille finale prenant place à New-York, pompiers et policiers n’étant pas en reste pour prêter main-forte aux Vengeurs… De même, les scènes de chaos ou la poussière dans les rues ne sont pas sans rappeler certaines images… Le spectateur a l’impression de voir une forme de propagande où la ville qui ne dort jamais est blessée mais finie par triompher brillamment de la menace… Seul défaut d’un long-métrage qui nous fait passer un excellent moment.
La note d’Etats Critiques : 7/10

Sources images : excessif.com, reviewer.fr, zimbio.com, vegetarianstar.com

Publicités