GS

Nationalité : Américaine
Avec Josh Brolin, Ryan Gosling, Sean Penn
Genre : Thriller

Sortie le 6 février 2013

Interdit aux moins de 12 ans

L’histoire : Le parrain de la Mafia Mickey Cohen fait la loi à Los Angeles. Une seule règle : la violence. Bientôt, une brigade un peu spéciale est chargée de le défier sur son terrain, avec les mêmes méthodes…

La critique : Trois étoiles du cinéma d’outre-atlantique (Sean Penn, Josh Brolin et Ryan Gosling) s’associent pour nous livrer un film de gangsters, un western à l’ère des belles Cadillacs dans la lignée des Incorruptibles (1987).

Nous sommes à Los Angeles, le truand Mickey Cohen a fait main basse sur la ville et impose sa loi par tous les moyens, n’hésitant pas, pour commencer, à écarteler un rival entre deux voitures… Le ton est donné.

Bientôt, la Bande du Sergent O’Mara se forme et donne la réplique à celle de Cohen. Les scènes d’actions exaltantes s’enchaînent sans temps mort (attaques de Casinos, courses poursuites…).

GS-2

On s’identifie rapidement à ces flics très particuliers qui se complètent bien. Robert Patrick incarne l’agent Max Kennard, une fine gâchette dans la plus grande tradition de ces ancêtres cowboys. Savoureux.

Ryan Gosling est aussi excellent en jeune flic désabusé et finalement révolté par une mort injuste. Son amour impossible avec la délicieuse maîtresse de Mickey Cohen (Emma Stone) donne une intensité tragique à l’intrigue.

GS-3

Ses camarades de jeu sont tout aussi excellents, seul ombre au tableau : Sean Penn qui n’évite malheureusement pas l’écueil de la caricature… Il n’est en cela pas vraiment aidé par un maquillage absolument épouvantable qui le rend plus ridicule qu’effrayant. Résultat : le pauvre est obligé de surjouer pour compenser ce handicap.

GS-4

Mais ce point noir est rapidement oublié grâce à la mise en scène efficace de Ruben Fleisher qui restitue bien l’ambiance caractéristique et un peu surannée de années 50, bien que son utilisation de nombreuses séquences « au ralenti » pour signaler les moment clés, alourdissent un peu le film, lui donnant une grandiloquence mal venue, heureusement rattrapée par une scène finale très bien réalisée qui vaut son pesant d’or…

En résumé, malgré quelques imperfections, Gangsters Squad est une belle réussite.

La note d’Etats Critiques : 8/10

Publicités