Ssurveillance-1

Titre original : The Company You Keep
Nationalité : Américaine
Avec Robert Redford, Shia Laboeuf, Susan Sarandon
Genre : Thriller

Sortie le 8 mai 2013

L’histoire : La vie de l’avocat Jim Grant est bouleversée quand le jeune journaliste Ben Shepard enquête sur lui.

La critique : La star Robert Redford, également chantre du cinéma indépendant, est de retour devant et derrière la caméra pour nous interroger sur le poids du passé.
Il incarne un avocat reconnu et sans histoire qui mène une vie paisible aux côtés de sa petite fille.

Sans histoire ? Pas très longtemps ! Les événements l’obligent bientôt à fuir, tandis que le FBI et le jeune journaliste Ben Shepard (Shia Laboeuf) mènent l’enquête…

Ssurveillance-2

On suit, en simultané, non seulement les enquêtes, mais aussi la cavale de Jim Grant qui finit d’ailleurs, lui aussi, par mener sa propre enquête pour tenter de s’en sortir et de récupérer sa fille.

La réalisation épurée donne toute la place à une intrigue qui se distille progressivement pour mieux nous tenir en haleine.

La confrontation entre la nouvelle génération (Shia Laboeuf) et les poids lourds (Susan Sarandon, Robert Redford) est agréable à voir. Le jeu tout en sobriété des deux derniers cités donne beaucoup de réalisme au film.

Ssurveillance-3

La musique aérienne de Cliff Martinez (qui nous avait déjà régalé dans Drive) souligne et met en valeur l’humilité de la mise en scène.

Outre son scénario bien mené, le film pose, en filigrane, la question de l’engagement politique et de ses conséquences : jusqu’où aller pour défendre une cause ? Que deviennent les idéaux avec le temps ?

Ces questionnements (et d’autres) interpellent, poussent à la réflexion avec, peut-être en bémol, une approche légèrement moralisatrice par moments, pas forcément bienvenue…

Une chose est sûre en tout cas : Sous surveillance ne laisse pas indifférent et prouve joliment que l’on peut réaliser un bon thriller sans avoir forcément recours à des scènes d’action spectaculaires.

Mine de rien, c’est une des belles surprises de l’année.

Ssurveillance-4

La note d’Etats Critiques : 7/10

 

Publicités