Gatsby

Titre original : The Great Gatsby

Nationalités : Américaine, Australienne

Avec Leornardo DiCaprio, Tobey Maguire, Carey Mulligan

Genre : Drame, romance

Sortie le 15 mai 2013

L’histoire : Nick Carraway revient sur ses années new-yorkaises, au cours desquelles, il eut pour voisin le mystérieux Gatsby…

 

La critique : Signé par Francis Scott Fitzgerald et publié en 1922,(1) The Great Gatsby,bizarrement traduit, Gatsby le Magnifique est devenu un classique de la littérature américaine du siècle dernier.

Il est adapté une première fois au cinéma en 1926 mais malheureusement, il n’en reste aucune trace…(2)

Une deuxième adaptation est produite en 1949 et enfin, plus proche de nous, Robert Redford incarne le mystérieux milliardaire en 1974.(3)

Leonardo DiCaprio lui succède près de quarante ans plus tard à l’occasion d’une quatrième version réalisée par Baz Luhrmaan et présentée cette année en ouverture du 66e Festival du Cannes.

Adepte de la mise en scène grandiose (Moulin Rouge (2001)), le cinéaste australien ne déroge pas à ses habitudes et veut nous en mettre plein la vue avec des décors somptueux et des scènes de fêtes débridées…

Il ajoute à tout cela des plans spectaculaires (travellings avants et arrières, plongée vertigineuse sur Nick Carraway…) pour encore plus nous impressionner.

Gatsby-2

Oui mais voilà, tous ses beaux efforts sont vains, il ne peut empêcher l’ennui de s’installer…

Pire, on finit par être agacé par cette réalisation tapageuse et anachronique. Les fêtes luxuriantes de Gatsby tiennent plus du Spring Break que des soirées à la mode des années 20… On croirait visionner Projet X 2 ! La réplique de DiCaprio : « vous ne croyez pas que c’est un peu trop ? » sonne comme un aveu…

Et que dire des scènes en voitures décorées grâce à la technique de l’écran vert, bien trop visible… Quitte à être prétentieux autant éviter la maladresse ! D’autant plus que l’on pousse l’arrogance jusqu’à incruster dans l’image des phrases du roman, histoire de dire : « voyez comme nous restons fidèle à l’œuvre originale, tout en la modernisant ! » Sans commentaire.

A trop vouloir le moderniser, Baz Luhrmann réussit seulement à nous rendre le roman insupportable… Heureusement, le talent de DiCaprio est là pour sauver les meubles.

Son duo avec Tobey Maguire fonctionne bien même si l’ex-Spiderman est trop cantonné au rôle d’admirateur béat… Qui plus est, son côté dépressif plombe d’entrée le film en confirmant les aprioris qu’on peut avoir avant la projection (craintes sur la lenteur de l’intrigue…).

Le casting féminin est aussi assez inégal : On aime la prestation pleine de charme d’Elizabeh Debicki alias Jordan Baker, malheureusement sous exploitée.

Gatsby-3

A l’inverse, Carey Mulligan (pourtant inoubliable Irene dans Drive) donne vie à une Daisy Buchanan bien lisse et quelconque, indigne de la dévotion d’un Gastby de haute volée !

 

Gatsby-4

 

La note d’Etats Critiques : 5/10

Publicités