C’est peu dire que George Clooney était partout ces dernières semaines pour la sortie de sa cinquième réalisation dans l’Hexagone, s’invitant même sur le canapé rouge de notre Michel Drucker national ! Ses compères ont également fait la tournée des plateaux pour nous allécher. Mais était-ce vraiment nécessaire ? Parce qu’avec un sujet et un casting comme ça… Pas besoin de se faire prier !

Monuments2

La Seconde Guerre Mondiale a toujours fasciné le cinéma. On ne compte plus les productions ayant pour cadre cette période ô combien troublée de l’histoire de l’humanité… George Clooney a donc choisi d’aborder à son tour ce conflit terrible sous un angle inédit et méconnu : la sauvegarde des œuvres d’art.

A la fin de la Guerre, des soldats un peu particuliers sont envoyés en Europe pour tenter de sauver des œuvres de la destruction et de les restituer à leurs propriétaires légitimes, on pense surtout à la Madone de Bruges de Michelange. Pour réussir cette mission impossible Mister Nespresso réunit un casting de rêve : John Goodman, Bill Murray, Matt Damon, Cate Blanchett et même Jean Dujardin !

Autant dire qu’on a vraiment tous les ingrédients pour réussir une recette du tonnerre ! Pourtant, la dégustation est plus que décevante… Il manque quelque chose, c’est fade, sans rythme. Le casting 4 étoiles n’apporte rien, tout le monde fait le boulot certes, mais sans enthousiasme, on ne sent aucune complicité entre les acteurs : Jean Dujardin n’est pas vraiment à l’aise au milieu de tous ces monstres sacrés et que dire de Cate Blanchett, absolument pas crédible en parisienne…

Même la dimension humoristique et décalée tombe à plat étant donné qu’on a déjà tout vu dans la bande-annonce ! En fait, le film n’est rien d’autre qu’une interminable bande annonce de deux heures et on attend encore qu’il commence ! Du coup, la quête de la Madone, véritable quête du Graal pour les Monuments Men, devrait être fiévreuse mais elle n’a plus aucun intérêt…

Pire : Clooney rate son objectif et n’arrive pas à nous convaincre du caractère vitale de la mission menée par Frank Stokes et ses hommes. On se contrefout de savoir s’ils réussiront ou non, tant on a hâte que le générique de fin nous libère de l’ennui abyssal dans lequel l’acteur-réalisateur nous a plongés…

On ne saurait que trop recommander la projection de ce navet dans les écoles de cinéma à l’occasion d’un cours ayant pour thème : « comment détruire un sujet et un casting en Or ». What else ? Pas grand-chose.

La note d’Etats Critiques : 3/10

Monuments Men.

Monuments

Histoire, guerre. Etats-Unis, Allemagne. Réal : George Clooney. Avec George Clooney, Matt Damon, Bill Murray.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, un groupe de directeurs de musées, conservateurs et historiens d’art prend l’uniforme sous la houlette de Frank Stokes pour récupérer et sauver des oeuvres volées par les Nazis…

SORTI DEPUIS LE 12 MARS 2014.

Publicités