9 ans après une première visite, Robert Rodriguez et Frank Miller nous propose une nouvelle escale à Sin City… Retour gagnant ? 

sincity

En 2005, le roman graphique (terme pompeux pour parler de bande dessinée…) de Frank Miller avait connu une première adaptation qui avait marqué les esprits grâce à sa grande beauté visuelle. Aujourd’hui, on retrouve avec plaisir ce noir et blanc lumineux avec ses petites touches de couleurs caractéristiques, la surprise en moins.

Qu’est-ce qui a changé alors depuis tout ce temps ?

Le casting, avec pas mal de nouveaux habitants dans la cité maudite : Joseph Gordon-Levitt (Inception (2010), The Dark Knight Rises (2012)…), Josh Brolin (qui reprend le personnage de Clive Owen) et surtout Eva Green (Casino Royale (2006)) qui crève l’écran…

Elle incarne la figure assez classique de la femme fatale qu’on retrouve souvent dans les films noirs mais en lui donnant une intensité nouvelle grâce à un double jeu qui tombe juste, sans tomber dans la caricature et disons-le, une beauté vénéneuse qui hypnotise autant les hommes qu’elle manipule, que le spectateur…

C’est l’atout maître de ce nouvel opus. Sinon pas grand-chose de neuf…

On retrouve les codes du film noir (du sang, du sexe, un politicien pourri…) et on est un peu déçus !

 En effet, malgré une violence omniprésente, le film paraît plus sage que son ainé. Le récit change constamment de point de vue (Marv, Johnny, Dwight…),  les histoires s’entremêlent rendant l’ensemble un peu brouillon.

La 3D est au diapason de tout cela et n’apporte strictement rien. Pire, on n’est même gênés par le manque de profondeur de l’image, les réalisateurs ayant sans doute fait ce choix pour renforcer le « côté BD » du film. Compréhensible, mais frustrant pour le spectateur.

Malgré tout ces défauts, Sin City 2 reste de bonne facture et ravira les amateurs du genre. On est bien emporté par l’ambiance sombre et désespérée du long métrage grâce à des acteurs et à des actrices en grande forme, Eva Green en tête bien sûr. Souhaitons que, dans le futur, les cinéastes ne l’utilisent pas uniquement pour son physique avantageux.

Plus généralement, l’excellente prestations des comédiens est à saluer, d’autant plus qu’il n’est jamais facile d’être crédible lorsque l’on tourne sans repères, uniquement sur fond vert.

Espérons enfin que Robert Rodriguez et Frank Miller corrigeront les faiblesses constatées cette année pour nous offrir un troisième volet passionnant d’ici trois ans…

La note d’Etats Critiques : 6,5/10

Sin City : j’ai tué pour elle (titre original : Sin City: A Dame to Kill For)

sincity2

Thriller. Etats-Unis. Réal : Robert Rodriguez, Frank Miller. Avec : Eva Green, Mickey Rourke, Josh Brolin. 

L’itinéraire chaotique, violent et sombre de Marv, Dwight, Jonhny et les autres au cœur de la ville qui corrompt les corps et les âmes : Sin City… 

Sorti depuis le 17 septembre 2014

Publicités