Bryan Singer avait surpris tout son monde il y a deux ans en parvenant à offrir aux X-Men, un film épique, ambitieux et visuellement très abouti. L’impatience était grande donc avant découvrir les nouvelles aventures réinventées de la bande de Charles-Xavier et vous allez voir que le résultat est un poil décevant…

Revoilà donc nos mutants préférés ! L’action de ce nouvel épisode (peut-on en effet encore parler de film dans le cadre d’une telle franchise qui se suit et se répond ?) se situe dix ans après les événements présentés dans Days of Future Past (2014) et la révélation de l’existence des mutants au monde…

Tout semble aller pour le mieux, Magneto a fondé une famille et travaille dans une fonderie (bon, sous couverture quand même !), Charles-Xavier a ouvert sa célèbre école pour enfants surdoués. Pourtant, un danger menace et il vient d’Egypte…

Bryan Singer nous le présente dans une scène d’introduction au temps de l’Egypte des Pharaons, terre du premier mutant de l’histoire de l’humanité, En Sabbah Nur alias Apocalypse. Sentant la mort approcher, il s’apprête à changer de corps pendant une cérémonie rituelle au cœur de la Grande Pyramide.

Cette séquence très longue donne le ton pour la suite du film… Toute sa première partie est là pour recréer des enjeux, étant donné que cette nouvelle aventure des hommes doués de capacités extraordinaires a un problème : son prédécesseur. Extrêmement réussi, il bouclait très bien la boucle en intégrant officiellement les mutants à notre monde.

Difficile de repartir après un tel accomplissement… D’où l’idée d’aller chercher le premier mutant très très loin dans le passé… Désolé, mais même dans un cadre de science-fiction, c’est quand même un peu tiré par les cheveux… Que le méchant a d’ailleurs très longs ! Couplés à sa peau bleue, on dirait un rasta version Avatar (2009) !

Ceci étant dit, Le premier des mutants doit rassembler des adeptes pour atteindre ses objectifs. Mais il faut le temps que cela se fasse, alors on meuble en attendant avec un nouvel épisode tragique de la vie de Magneto (avec en bonus Auschwitz encore…), et l’arrivée du jeune Scott Summers alias Cyclope (Tye Sheridan) à l’école de Charles-Xavier (avec en bonus sa rencontre avec sa future chérie Jean Grey (Sophie Turner, échappée pour un temps de Game of Thrones)).

Tout cela est bien gentil, touchant, mignon, tout ce que vous voulez mais la terrible vérité est qu’on s’en fiche ! Un terrible danger menace l’humanité et on préfère régler des comptes personnels ou se draguer ?! Sérieusement ?! Où est la nouvelle étape, la dimension supérieure qui devait suivre après Days of Future Past ?

Remarque, nos héros ont le temps de batifoler, tant le méchant sorti de sa « pyramide de Pandor » manque de charisme et que ses envolées vocales remixées en studio pour lui donner un côté encore plus effrayant, font franchement rire…

Par conséquent, lorsque la confrontation finale arrive enfin, on la suit sans réel enthousiasme puisqu’on n’est jamais réellement inquiet du sort de la Terre et de l’espèce humaine. Le détachement naît aussi du fait que Captain America : Civil War n’est pas loin et qu’on a l’impression de voir encore une « guerre civile » version X-Men, en moins bien. Vous croyez qu’on vous voit pas venir messieurs de chez Marvel avec vos gros sabots ?!

Le spectateur se console en admirant les effets spéciaux toujours aussi sublimes, la séquence en stop motion de Vif-Argent sur fond de Eurythmics est toute aussi diablement maîtrisée et bluffante que sa jumelle du film précédent.

Malgré la déception, on est heureux de retrouver ses personnages bien incarnés par de jeunes acteurs attachants et désormais bien installés dans leurs rôles respectifs après 3 films.

 Espérons quand même que les nouvelles et dernières aventures de Wolverine annoncées dans ce film nous réconciliera  vraiment avec les mutants.

La note d’Etats Critiques : 6,5/10

X-Men : Apocalypse.

x-men-apocalypse2

Science-fiction. Etats-Unis. Réal : Bryan Singer. Avec :  Michael Fassbender, James McAvoy, Jennifer Lawrence.

Dix ans après les événements de Days of Future Past, les mutants sont plus ou moins bien intégrés à la société. Charles-Xavier a ouvert son école. Mais une terrible menace venue tout droit de l’Egypte ancienne est sur le point de resurgir…

Sorti depuis le 18 mai 2016.

 

Publicités